L’édito: « Pas de souci ?! »

I 26 02 17A six reprises dans l’Evangile de ce dimanche, Jésus reproche à ses disciples de se faire du souci. Invitation à la nonchalance ? Au refus de planifier ? Pour ne pas se méprendre sur l’appel du Christ, il faut replacer ce texte dans son cadre : celui du sermon sur la montagne. Or, au cœur de cet enseignement retentit l’annonce d’une liberté nouvelle qui nous est offerte. Cette liberté intérieure face aux contradicteurs et aux violents (« Tends l’autre joue ! »), à l’argent (« Vous n’avez qu’un seul maître !»), à la nourriture et au vêtement (« Pas tant de souci » !), ou face au regard des autres (« Prie ton Père dans le secret !»), c’est la liberté des fils de Dieu, qui vivent de l’Esprit Saint.

Il ne s’agit donc pas d’abandonner l’attention au bien de mes frères, ni « le souci des affaires du Seigneur ». Le Christ lui-même, dans son amour empressé, se fait du souci pour nous : il pleure sur les cœurs endurcis, appelle sans relâche à la conversion, et se compare au berger qui cherche désespérément sa brebis égarée. Mais en tout cela, Jésus a cherché la volonté du Père, dans la confiance. En toute circonstance, le Christ s’est comporté en fonction de sa relation au Père, une relation pleine de confiance en Dieu. Lui qui nous tient dans sa main bienfaisante, bienveillante, à laquelle rien ne peut nous arracher ! Soyons donc des fils confiants, et bannissons tout souci stérile !

Père Augustin Bourgue

Bienvenue

petit saint lambert webPrésente depuis près de 700 ans à Vaugirard, la paroisse St Lambert est signe de l’amour de Dieu pour tous les habitants de ce quartier !  

Lire la suite ...

 
 
Paroisse Saint-Lambert de Vaugirard