L’édito: « Je te baptise »

 « Je te baptise

Au nom du Père

et du Fils

et du Saint Esprit »

Ce dimanche, est une belle occasion de se rappeler notre naissance à la vie dans l’Esprit. Il s’agit moins de se rappeler la couleur des dragées que de regarder comment le baptême nous fait naître à la vie, la transforme, la renouvelle. Repérons ce qui a favorisé notre chemin de foi. Identifions les évènements ou activités, les visages ou les témoins, qui nous ont portés et élevés. Quelles paroles nous attachent au Verbe éternel devenu l’un de nous. Quel accueil faisons-nous aujourd’hui encore à la joie de Dieu trinité qui vient à nous pour laver le front de notre tête dure.

« Membre du corps du Christ

tu participes à sa dignité

de prêtre, de prophète et de roi »,

dit le célébrant avant de marquer le nouvel être de l’huile du salut. Qu’il soit dans le vol apaisant d’une colombe ou dans le feu ardent de la Pentecôte, l’Esprit Saint donné en abondance nous fait participer à la mission du Christ dans notre monde. Prêtre pour rassembler, offrir et rendre présent, prophète pour annoncer, roi pour promouvoir une vie en société juste et fraternelle. C’est bien notre mission d’élever la voix avec douceur pour que sa parole d’amour guérisse : « dis seulement une parole… »

« Parce qu’une personne est venue vers moi pour me dire : Dieu t’aime !  J’ai pris la décision de m’engager vers le baptême » m’a dit un jour un catéchumène.

Frédéric Niel, diacre