L’édito:«De quel baptême sommes-nous baptisés?»

I 21 10 18 4Saint Marc nous relate la scène de l’Évangile de ce jour avec une grande précision ; c’est, sans doute, que la résolution de cet épisode houleux lui apparaît décisive dans sa propre compréhension du mystère du Christ.

Qu’en est –il pour nous ?

-          L’identité de Jésus. Il est celui qui prend au sérieux toutes les demandes qui lui sont adressées, même les plus farfelues. Il leur accorde une telle considération, qu’il réfléchit avec les deux frères aux conditions de réalisation de leur souhait. A cela, nous voyons qu’il est réellement venu servir et donner sa vie pour nous ! Dès lors, n’ayons pas peur de lui ouvrir notre cœur même sur les questions qui nous feraient rougir de honte si elles étaient présentées à d’autres, moins bienveillants que lui.

-          La nature de l’Eglise. Elle est la communauté de ceux qui se mettent au service du plus petit. C’est la différence entre le pouvoir des princes de ce monde et celui qui doit prévaloir parmi les disciples. C’est le pouvoir même du Christ, qu’il a remis entre nos mains par le baptême que nous avons reçu: chaque fois que l’un d’entre nous décide résolument de porter secours à celui qu’il reconnaît faible, le Seigneur s’engage à le faire grandir en amour pour le rendre capable de réaliser ce qu’il projette au profit de ce petit.

-          La vie éternelle : Elle nous est donnée gratuitement en vertu du baptême qui nous a configurés au Christ le bien aimé du Père, de telle sorte que tout acte qui ravive en nous la grâce baptismale, a pour effet immédiat de nous placer à la droite du Christ, partageant sa gloire dès ici-bas. Nous sommes alors établis par la puissance divine dans la condition dont rêvaient les deux frères. La vie éternelle est en effet la vie du Christ donnée pour la multitude ici et maintenant : l’envisager uniquement comme ″futur″, c’est refuser de se laisser considérer par le Christ du même regard de tendresse que celui dont nous souhaitons envelopper les plus faibles.

Camille Kouvahé

Bienvenue

petit saint lambert webPrésente depuis près de 700 ans à Vaugirard, la paroisse St Lambert est signe de l’amour de Dieu pour tous les habitants de ce quartier !  

Lire la suite ...

 
 
Paroisse Saint-Lambert de Vaugirard