L’édito: ” Serviteurs joyeux “

Editorial

 

A la question comment augmenter en nous la foi, quelle réponse apporterions-nous : Plus de prières ? plus de messe ? plus de lectures saintes ?

Jésus répond qu’il faut revêtir la tenue de service, et ordonner nos actes à la parole du Maitre. Paul actualisera le propos en nous exhortant à se tenir au modèle donné par les paroles reçues dans la foi et dans l’amour du Christ.

Dieu pourrait poser la question du psaume :  Aujourd’hui, écouterez-vous ma parole qui vous appelle à ne pas fermer notre cœur ?

Dieu pourrait pousser le cri de l’homme : « Combien de temps, homme, vais-je t’appeler ? N’es-tu pas las de temps de misères ?

Revêtir la tenue de service consiste à se décentrer de soi, à se mettre à l’écoute d’une parole autre que la sienne qui nous met au service d’une communauté, d’une fraternité familiale, sociale ou d’un frère.

Porté par un esprit de force, d’amour et de pondération, porté par ce beau dimanche chez les Oblates de l’Assomption, encourageons-nous à poursuivre l’écriture en acte, de la vision du « serviteur bon et fidèle en peu de chose ». Car, sans tarder et sans retard, le Seigneur accomplit en chaque serviteur, sans décevoir, la croissance d’une foi ardente, qui donne à crier de joie.

Frédéric Niel, diacre