L’édito: « Elle est vivante, la parole de Dieu, efficace et plus coupante qu’une épée à deux tranchants… (He 4,12) »

En septembre dernier, le pape François a institué le 3ème dimanche du temps ordinaire dimanche de la Parole de Dieu. Nous célébrons donc aujourd’hui, pour la 1ère fois, ce dimanche consacré à cette Parole divine. Au début du temps ordinaire, l’Eglise propose à ses enfants de renouveler leur écoute du Verbe divin, écoute attentive, aimante et passionnée qui doit habiter le cœur du disciple. C’est de cette écoute que jaillit la conversion du cœur nécessaire pour accueillir le Royaume des Cieux et pour être envoyé au service du peuple de Dieu. C’est en entendant la voix de Jésus que, sans hésiter, Pierre, André, Jacques et Jean ont tout quitté pour le suivre. C’est en entendant cette Parole, en la ruminant, en l’étudiant que des générations de chrétiens ont participé, à la suite des apôtres, à l’élaboration du Règne de Dieu.

La vie de l’Eglise illustre bien le caractère performatif de la Parole de Dieu que nous rappelle l pape François, sur ta parole je vais jeter les filets : par cet acte de foi des apôtres des foules innombrables ont rejoint la barque de l’Eglise.

La Parole lue et reçue dans la Tradition de l’Eglise, surtout, dans l’action liturgique est efficace. C’est ce beau mystère que l’Eglise par la voix du Pape nous invite à méditer aujourd’hui : oui la Parole de Dieu est vraiment efficace, si nous en vivons, elle nous donne le Salut !

Père Vincent Van Rie