L’édito: Pour moi, vivre c’est le Christ !

LES MESSES REPRENNENT !

Le décret du 22 mai pris par le premier ministre autorise de nouveau la célébration des messes dans les églises dès ce samedi 23 mai.

Afin de respecter les gestes « barrière » et une distance minimale entre les personnes, le nombre de places sera fortement réduit. Merci donc de vous répartir sur les différentes messes dominicales :

Samedi : 18h

Dimanche : 9h, 10h45 et 18h30.

 

Conditions pour participer à la messe :

  • porter un masque obligatoirement pendant toute la célébration (il n’en sera pas fourni à l’entrée)
  • se désinfecter les mains en entrant (venir avec son gel)
  • respecter la distanciation de 1m minimum entre les personnes ne vivant pas habituellement ensemble

Remarques :

  • Lorsque le nombre de places maximal sera atteint, l’accès à l’église sera refusé.
  • La communion ne sera donnée que dans la main.
  • Il ne faudra pas rester regroupé à la fin de la messe sur le parvis et emporter sa feuille de chants avec soi.

 

Mise à jour : 03 /09 à 18h00

—————————————————————————————————————–

Editorial

En cette fête de Saint Lambert, patron de la paroisse, nous avons la chance d’accueillir les reliques de Sainte Geneviève, patronne de Paris. C’est une magnifique occasion de nous souvenir que l’évangélisation de notre ville doit beaucoup aux saints et plus particulièrement à Geneviève une sainte d’une trempe hors norme dans une époque très troublée. Les paroles de Saint Paul lui conviennent particulièrement bien et nous remettent devant le mystère de la sainteté : “pour moi, vivre c’est le Christ”. Voilà ce qui était sa seule hantise et ce qui lui a permis d’affronter avec courage toutes sortes de périls sans craindre la mort, en redonnant confiance à une population désespérée et craintive. 

Je profite aussi de cette FIP pour me présenter à vous. Après des études supérieures en école de commerce et une expérience professionnelle de 3 ans, le Seigneur m’a confirmé son appel à devenir prêtre. Ma vocation est née au sein des mouvements de la Basilique de Montmartre à travers une expérience très forte d’évangélisation dans l’élan de la prière d’adoration eucharistique. Avant même de répondre à l’appel du Seigneur, j’ai participé à la création de la communauté Aïn Karem dont je suis membre depuis lors. Notre communauté se met au service de l’évangélisation avec comme désir de communiquer les richesses de la foi chrétienne aux plus pauvres et aux plus lointains, comme aux plus proches. J’ai été ordonné prêtre du diocèse de Paris il y a 23 ans. Après un ministère très fort auprès des jeunes et la fondation de deux patronages, je viens de terminer une nomination comme curé de la paroisse Sainte Claire dans le XIXème arrondissement. J’y ai découvert, entre autre, l’importance de pouvoir proposer la puissance de consolation, de guérison et de délivrance du Seigneur. Je suis nommé pour un an à Saint Lambert dans l’attente d’une possible fondation avec ma communauté. Priez pour moi comme je tâche de prier pour vous.

Père GIlles de Raucourt