L’édito: ” Pâque, toujours Pâques “

Horaires des vacances du 10 au 25 Avril

Ouverture de l’église à 8h – Pas de Laudes à 8h10 – Pas de messe à 12h10

Horaires des messes dominicales : Pas de messe à 12h les 18 et 25 avril

samedi 17h45, dimanche 9h – 10h45 – 17h45.

Dimanche 18 avril à 17h45, messe célébrée par Mgr Marsset

Horaires des messes en semaine :

8h30 (sauf lundi) et 18h

Adoration jeudi à 17h

 

Conditions pour participer à la messe :

  • porter un masque obligatoirement pendant toute la célébration (il n’en sera pas fourni à l’entrée)
  • se désinfecter les mains en entrant (venir avec son gel)
  • respecter la distanciation entre les personnes ne vivant pas habituellement ensemble

Remarques :

  • La communion ne sera donnée que dans la main.
  • Il ne faudra pas rester regroupé à la fin de la messe sur le parvis et emporter sa feuille de chants avec soi.

 

Mise à jour : 12/03/2021 à 18h00

—————————————————————————————————————–

Editorial

Dans l’évangile de St Jean, au soir de Pâque, Jésus Vivant retrouve les disciples verrouillés dans la peur. A deux reprises il leur donne la paix messianique, puis Jésus les envoie en mission en leur donnant le souffle de l’Esprit Saint.

La première tentative des disciples pour témoigner du ressuscité, auprès de Thomas est un échec. Ils assènent leur découverte, sans succès. Jésus, huit jours plus tard s’y prend autrement : il rejoint Thomas dans son attente, dans son désir : « Avance ton doigt ici, et vois … ». L’évangéliste St Jean ne dit pas si Thomas a avancé son doigt ; mais il entre dans la foi pascale, directement au sommet : « mon Seigneur et mon Dieu ! »

Apprenons sans cesse de Jésus comment être témoins du Christ Vivant. Portons dans nos cœurs les paroles des évangiles qui éclairent nos vies. Méditons les rencontres et les actions de Jésus qui nous aident à entrer et persévérer dans la foi au Seigneur, notre Dieu, unis à son Père et à son Amour.

Le Seigneur Jésus continue ce soir-là : » Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »  A l’époque, tous les disciples ont dû voir pour croire, pour comprendre que l’itinéraire humain révélait qui était Dieu, au fond se convertir. Il ne s’agit pas d’un reproche à Thomas, mais de notre situation à nous…qui croyons sur la foi de ceux qui ont cru, depuis l’époque apostolique, donc de celle de St Thomas.

Père Jacques Vallet