L’édito: « Œcuménisme » 

Editorial

 

La semaine pour l’unité des Chrétiens touche à sa fin. Dans la lettre aux Corinthiens les mots de St Paul ont de quoi nous faire vibrer : ” Or, vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps”. On sent bien que c’est là une vérité essentielle qui consonne avec la prière de Jésus à son Père en Jean 17 : “Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé”.

L’unité des Chrétiens conditionne largement la diffusion de l’enseignement du Christ dans le monde. Elle accrédite la présentation que Jésus fait de lui-même et de sa mission de salut dans l’Évangile de St Luc.

Après des siècles de conflits et de concurrence entre les différentes confessions celles-ci ont progressé vers l’unité dans les années qui ont suivi Vatican II. Aujourd’hui ce mouvement parait ralenti. Sa relance dépend de nous tous. Que craignons-nous ? Prier et pratiquer ensemble peut sans doute bousculer nos habitudes mais ne menace pas notre foi, bien au contraire, il la stimule.

Il est temps de (re)découvrir que ce qui nous rapproche de nos “autres” frères chrétiens est infiniment plus important que ce qui nous en sépare.

“Seigneur, fais de nous des artisans d’unité. Inspire-nous cette vocation et que ton Esprit nous rende audacieux et créatifs”.

Patrice Héliot, diacre

Mise à jour :  21/01/2022